• Voyage Astral.

    Vous vous en douterez, je suis quelqu'un d'assez mystique. Je médite régulièrement, et parfois, il m'arrive de m'évader, mais jamais encore une telle chose ne m'était arrivée. Difficile de faire la différence entre le rêve et l'évasion, l'illusion ou le voyage. Toujours est-il que ce soir là, mon esprit s'en est allé bien loin, bien au-delà de toute réalité.



    Voyage Astral



    Etait-ce un rêve ... ?

    Nous marchions tous les deux, où, je n'en sais rien...

    C'était assez irréel...

    Un tapis de feuilles sous les pieds, les branches des arbres formant

    comme un dôme loin au-dessus de nos têtes, un dôme entrouvert

    sur une bande de ciel coloré et étoilé à la fois...

    Des nuages comme des flèches enflammées venaient zébrer la

    voûte céleste à la manière d'étoiles filantes, ça et là, on entendait

    les bruissements de la nature alentours.

    Etrangement, malgré ce paysage ensorcelant, ce n'était pas ce qui

    nous entourait qui était magnifique, magique, mais ce qui

    émanait de nous deux, les sentiments, les sensations comme

    flottant tout autour de nous, nous enserrant dans leur bulle, qui

    rendait tout si merveilleux...

    Nous ne parlions pas vraiment, et pourtant nous n'étions pas non

    plus silencieux. Nul besoin de mots, nos sensations passaient de

    l'un à l'autre, nos pensées...dans une forme de communication

    tellement plus riche...

    Je glissais ma main dans la tienne, et c'était aérien, presque

    éthéré... Une sensation de toucher sans limite, sans barrière de

    peau, d'os, ni de chair...


    Nous sommes toujours sur ce chemin. Est-ce un chemin? Alors

    qu’aucun semblant de tracé n'est présent...Nous avançons

    lentement, comme flottant au-dessus du sol. Sans réfléchir, sans

    même se perdre, nous sommes là comme si nous y avions toujours

    été, comme si ce lieu avait été crée par nous.

    Et puis, sans contretemps, sans mouvement entre nous pour

    passer d'un état à l'autre, tu es contre moi, mon dos appuyé

    contre le tronc d'un arbre.

    On s'embrasse et se caresse, il n'y a aucune gêne, aucune barrière.

    Tout est simple, calme et apaisant, et pourtant, à la fois fougueux

    et survoltant.

    Le temps semble avancer à reculons...

    Les choses qui nous entourent semblent en suspens, comme

    accrochées à notre volonté, au moindre de nos mouvements, en

    attente d'un signe de nous...

    Et, de même, sans contretemps, sans le moindre geste pour ôter

    nos vêtements, sans pause aucune, tu es en moi et nous faisons

    l'amour, isolés dans ce lieu qui n'existe que pour nous, si loin de

    cet univers, ce tronc d'arbre comme étai.

    Tout est absolument...naturel... Comme si nous avions abandonné

    derrière nous toute forme de "corruption".

    Tout autour de nous est amplifié, aussi...sans être oppressant. Les

    sons, les odeurs, les sensations, les gôuts...

    Nous sommes corps et âmes plongés dans ce lieu, comme l'un

    dans l'autre...


    Je me suis éveillée...

    Eveillée...?

    Je ne sais pas... Je n'ai pas le sentiment d'avoir rêvé...

    Il me semble que ceci, je l'ai vécu... Vécu dans une dimension

    lointaine, pas dans cet univers qui est le nôtre.

    Je suis sortie de ce corps, ce véhicule handicapant, mon moi

    éthéré et réel s'en est allé te rejoindre loin de cette réalité

    avilissante, là où nous allons quand nous savons nous détacher de

    ces concepts matériels...

    Involontairement, ou du moins, pas consciemment, tu as su m'y

    trouver...

    Nous y étions, tous les deux. Je sens encore ces sensations, plus

    présentes et plus réelles que celles de ce corps auquel je suis

    enchaînée.

    Point de doutes...

    Un jour peut-être, t'en souviendras-tu?





    Lili-A. ©





    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :