• La Cage de Faraday.

    Je ne sais si vous connaissez ce principe de physique qu'est la "cage de Faraday" , qui désigne une enceinte de laquelle rien ne passe vers l'extérieur ou inversement?
    Bien que cette expression désigne à la base un concept réel concernant des travaux sur la conduction électrique ou électromagnétique, il me sembla, ce jour où j'écrivis ce texte, que parfois l'esprit humain pouvait lui aussi se trouver hermétiquement enfermé , comme si les pensées rebondissaient sans fin sur les parois de notre esprit sans jamais pouvoir les franchir...
    C'est ainsi que je me sentais à ce moment là, enfermée en moi-même, sans possibilité d'ailleurs, ayant perdu ma capacité à m'exprimer...
    Depuis, j'ai toujours voulu faire de cette idée une nouvelle qui se passerait uniquement dans le méandre des pensées d'un personnage isolé du monde par de terribles handicaps (tétraplégie, cécité et surdité de naissance), mais jusqu'à ce jour, il n'en existe que des ébauches. Peut-être un jour réussirai-je à l'écrire vraiment?!



    La Cage de Faraday.



    J’me sens seule, j’me sens lasse.

    Personne à qui parler, L'Absent à qui confier...

    Le sommeil me manque, mais je ne veux pas monter

    Dans ma p’tite chambre toute nue, que j'ai déshabillée

    Où je ne me trouve pas, qui n'est pas vraiment moi.

    J'arrive pas à écrire, j'arrive pas à pleurer

    Tout est là, cloisonné, et j'ai perdu la clé...

    J’me sens vide, j’suis plus moi

    J'ai perdu mon émoi, les mots qui peuvent le dire

    Les larmes pour le sentir.

    Et j’trouve pas d'exutoire, j’suis comme un cri en cage

    Qui résonne et qui vrille, mais ne prend pas le large.

    Qui suis-je pour m'égarer, au sein même des idées

    Ces oiseaux de papier, qui s'échouent à jamais

    Qui s'en vont se cogner ; tête et vitre brisées...

    J’me sens enchevêtrée dans ma prison dorée,

    J’me suis toute emmêlée...

    Quel sacré beau merdier!   




    Lili-A. ©




    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    eye of isis
    Mercredi 3 Septembre 2008 à 22:12
    Pauvre Lutine enfermée dans sa cage de Farfadet ! Tu sais que c'est un syndrome d'autisme, ce que tu décris ? Moi ça m'est arrivé aussi, mais la plupart des gens je ne pense pas...
    D'ailleurs ça te donnera peut-être une piste pour ton roman: pas besoin de tous ces terribles handicaps, il suffit d'être autiste...
    2
    Vendredi 5 Septembre 2008 à 21:34
    Merci pour ton commentaire :)
    Pas bête, c'est vrai que je n'avais pas pensé à l'autisme...
    Je farfouillerai par là!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :